BANDE PASSANTE

Avant d’être de bonnes adresses, ces hôtels sont d’abord les QG de leurs propriétaires. Ces hôteliers pas comme les autres sont d’abord (et surtout) designer, styliste, fêtard, galeriste… Leur hôtel est leur terrain de jeu, Jalouse a fait le tour.

Par Alice d’Orgeval

1+ La résidence des artistes

La Villa Lena, Toscane

Entre Pise et Florence, une résidence d’artistes aux allures de Villa Médicis nouvelle génération. On est sur les terres de la longiligne Lena Evstafieva qui après un passage à Londres a pris racine au cœur de cette Toscane contemplative. Son fiancé Jérome Hadey créateur multitâches l’aide à tenir la maison et à sélectionner les invités : musiciens, photographes, plasticiens, stylistes ou tout simplement potes de passage. Leur cercle rapproché compte l’éminence grise des nuits blanches parisiennes Lionel Bensemoun qui a trouvé dans cette douceur italienne un nouveau port d’attache. A leurs côtés, Devendra Benhart et Ana Kras ont aussi leur rond de serviette.

A partir de 105 € la nuit pour deux (chambre double), on peut préférer le dortoir (50 €), un appartement ou une maison individuelle. www.villa-lena.it

 

2+ Le refuge du socialite

L’Hôtel du Temps, Paris

Dernièrement on pouvait y croiser Alison Mezey la masseuse du Château Marmont en plein exercice de son art… Tout un symbole pour ce petit hôtel parisien ouvert en 2012 qui compte déjà parmi ses habituées Caroline de Maigret, Cécile Cassel, Léa Seydoux… Pour un thé, un apéro au bar, une soirée privée ou même la nuit entière, les fidèles aiment retrouver les bonnes vibes que la styliste décoratrice Alix Thomsen et l’architecte Laura Léonard ont laissé derrière elles après avoir donné au lieu son cachet actuel puis organisé quelques bonnes fêtes à l’origine du buzz. Vous l’aurez compris, avant d’être un endroit où l’on dort, l’Hôtel du Temps est une adresse où l’on vit. Aux commandes ? Yoan Marciano, ex-hôtelier désormais chef de bande !

Y dormir

A partir de 160 € la nuit pour deux, 10 € le petit-déjeuner, 260 € la suite. www.hotel-du-temps.fr

 

3+ Le QG du tastemaker

The Ludlow, New York

Sean Mac Pherson poursuit son petit bonhomme de chemin à Manhattan. L’Américain qui a démarré sa carrière de « tastemaker » en ouvrant des resto à Los Angeles réunit désormais le tout New York autour de ses tables et de ses chambres : le Bowery c’est lui. Le Maritime et The Jane aussi. En association avec BD Hotels, il vient d’ouvrir The Ludlow dans le Lower East Side. Une raison de plus pour faire escale et s’initier au bon goût du Monsieur. Avec son restaurant le Dirty French qui compte revisiter nos bonnes vieilles recettes à la française, le Ludlow ne devrait pas démériter.

A partir de 215 € la nuit pour deux

www.ludlowhotel.com

 

4+ Le repaire du cool

Edgar, Paris

Pour ouvrir son premier hôtel, Guillaume Rouget (American Bistrot) trouvait plus sympa de donner carte blanche à son crew, c’est à dire sa famille et à ses amis. Son père (propriétaire de Maison de Famille), son beau-père (Yann Arthus Bertrand), sa mère, son frère Baptiste mais aussi son ami d’enfance Pierre Frey et quelques autres ont tous mis la main au chantier en décorant une chambre, treize en tout.

A partir de 170€ la nuit pour deux, www.edgarhotel.com

 

5+ Le palace de la star

The Chiltern, Londres

Andre Balazs qu’on ne présente plus dans ces pages débarque dans la capitale british. Et quand l’empereur de l’hôtellerie californienne se déplace, vous pouvez être sur qu’il ne vient pas tout seul. Par souci de commodité, il ouvre donc en même temps un hôtel de 26 chambres en plein quartier de Marylebone. Sa bande d’amis, de Leonardo de Caprio à Heather Graham, ont désormais leur QG. Welcome !

1 Chiltern Street, www.chilternfirehouse.com

 

6+ La garçonnière du fêtard

Le Montana

La « bouate » de Saint Germain des Prés se mitonne une collection de chambres d’hôtel très attendue qui se nicheront dans le même immeuble, histoire de pouvoir s’allonger et éteindre la lumière tout de suite après la nouba. La déco est prise en main évidemment par l’artiste Vincent Daré. On ne devrait pas s’y ennuyer. A suivre.

 

7+ La plage de la bombe

Le Coqui Coqui

Grâce au Coqui Coqui, Nicolas Malleville a réussi à faire de Tulum l’un des spots internationaux de la sphère bohème chic. Le mannequin qui a posé avec Kate Moss dans une campagne Burberry et avec Anja Rubik pour Todd’s n’a pas grand chose à voir avec les autres hôteliers du coin… Et pourtant son hôtel les pieds dans l’eau attire plus de people chic que tout le Yucatan réuni.

A partir de 290 $ la nuit pour deux. www.coquicoquiperfumes.com

 

Et aussi :

Palazzo Margherita de Francis Ford Coppola en Toscane, la Casa No Tempo de Joao Rodriguez et Manuel Aires Mateus dans l’Alantejo portugais, l’Independente et Uva do Monte des frères Ece Leal à Lisbonne et Comporta, El Escondido des frères Micha au Mexique, l’hôtel Amour d’André à Paris, le MichelBerger de Tom Michelberger et sa bande à Berlin, le Havana de Liz Lambert à Austin…

Share on FacebookTweet about this on Twittershare on TumblrEmail to someone